Home Page Header banner 728×90
Home Page Header banner 728×90
Home Page Header banner 728×90
Home Page Header banner 728×90
Home Page Header banner 728×90
Home Page Header banner 728×90
Ceetiz - New-York - Jusqu'à -30%

Le Plan 401 K aux Etats-Unis, Le plan retraite.

401k plan retraite usa business et patrimoine

Le Plan 401(k) est un système d’épargne retraite complémentaire par capitalisation très utilisé aux Etats-Unis.

Il permet d’épargner pour sa retraite tout en défiscalisant l’argent investi et les revenus du capital jusqu’à leur retraite.
Il s’agit d’un plan à «cotisations définies », c’est-à-dire que l’on connait le montant versé au plan, même si ces cotisations peuvent varier selon les choix du salarié ou de la participation de l’employeur, mais que le plan ne garantit pas un montant préétabli de prestation lors de la retraite. Ce montant dépendra en effet des bénéfices (ou pertes) réalisés sur les placements du capital.

Plan 2 401k USA business et patrimoineQui peut bénéficier d’un 401(k) ?
Les plans 401(k) ne sont ouverts qu’aux employés d’entreprises y ayant opté ou aux travailleurs indépendants. L’employé est libre de participer ou non au plan éventuellement offert par son employeur après un nombre de mois d’ancienneté donné (différent selon chaque entreprise).

Comment le plan est-il alimenté ?
L’épargnant peut investir une partie de son salaire, souvent de façon mensualisée, et parfois profiter d’une participation de son employeur.

L’employé est libre de décider du montant de sa contribution, dans les limites d’un plafond annuel.

En 2015,

Employé de Moins de 50 ans jusqu’à $18.000

Employé de Plus de 50 ans $24.000

L’employeur, de même qu’il n’est pas obligé de mettre en place un plan d’épargne retraite 401(k), n’est pas obligé de participer à la capitalisation du plan. Mais très souvent il y participera, en versant une somme proportionnelle au montant épargné par le salarié. Cette contribution peut être fixe ou bien variable d’une année sur l’autre selon les bénéfices (ou pertes) de l’entreprise.
Le capital épargné est placé dans un portefeuille d’investissement (OPCVM, actions, obligations, …) qui a vocation à se valoriser dans le temps.

Qui assure la gestion du plan ?
L’employé peut décider de limiter les sommes épargnées, choisir les stratégies d’investissement de son capital, mais la gestion des placements (les choix spécifiques d’achat et vente d’actions et obligations boursières) est conduite par un administrateur tiers, habilité à la gestion de fonds de retraite 401(k), c’est à dire une banque ou une société de gestion. retraité business et patrimoine

L’épargnant peut choisir son organisme gestionnaire, et choisir parmi un éventail de stratégies d’investissements. Les gestionnaires offrent souvent une vingtaine d’options de portefeuille, avec différentes probabilités de gains ou de pertes. L’épargnant jeune aura tendance à opter pour une stratégie plus risquée mais offrant une possibilité théorique de meilleurs rendements, alors que le retraité choisira une stratégie moins productive mais plus sûre. Évidemment les prédictions de rendement restent théoriques et il incombe à l’épargnant de suivre l’évolution de son épargne, quitte à changer de portefeuille ou même de gestionnaire. Les placements ne sont en effet pas garantis.
Si l’épargnant veut gérer lui-même son portefeuille d’épargne retraite, il peut alors transférer son capital du plan 401(k) à un plan Self-Directed IRA.

Que se passe-t’il si vous changez d’entreprise ?
Le 401 (k) est lié à une entreprise donnée. Si le salarié quitte l’entreprise, plusieurs options s’offrent à lui:

– Retirer les sommes (moyennant la pénalité de retrait anticipe et le coût fiscal induit)
– Garder le plan en vigueur (les sommes épargnées restent placées mais les contributions s’arrêtent).
– Transférer les fonds vers un autre plan de retraite (ex 401k du nouvel employeur)

Quand et comment profiter du capital et des revenus ?
Les plans 401(k) sont conçus pour assurer un revenu complémentaire pendant les années de retraite. L’épargnant retraité effectuera des retraits étalés en fonction de ses besoins et de son espérance de vie.

Afin de décourager tout retrait avant l’âge de 59 ans et demi, le montant est soumis à une taxe fixe de 10 %, en sus de l’imposition normalement appliquée (exceptions : cas de décès, invalidité totale et irréversible, mise à pied à partir de l’âge de 55 ans, changement de clause de bénéfice du plan dans le cas d’un divorce, frais médicaux importants dépassant 7,5 % du revenu imposable). Comme le taux d’imposition sur le revenu est progressif, les taxes sur d’éventuels retraits anticipés peuvent se montrer punitives.

Quid de la fiscalité du plan ?
L’argent épargné bénéficie d’une fiscalisation différée: le capital cotisé, les intérêts accrus et les éventuelles plus-values ne seront taxés que lors des retraits.

La partie du salaire épargnée n’est en effet pas incluse dans le calcul de l’impôt sur le revenu pour l’année en cours. Une fois à la retraite, l’épargnant retire son argent qui sera alors assujetti à l’impôt sur le revenu. Il s’agit donc aussi au moment de la retraite d’optimiser le montant et la cadence des retraits.
Les montants versés par l’employeur bénéficient aussi d’une défiscalisation, et sont soumis à un plafond annuel : le total employé-employeur ne doit pas dépasser 100 % du salaire ou 50 000 Usd (55 500 Usd à partir de 50 ans).

Quels sont les principaux risques et les faiblesses du système ?

  • Ces plans sont vulnérables aux aléas des places boursières. Il n’est pas rare qu’ils subissent des pertes, l’épargnant voyant ainsi sa retraite diminuée.
  • Si l’argent épargné bénéficie d’une défiscalisation importante sur son rendement, les retraits anticipés sont lourdement pénalisés. Ce qui peut se révéler un vrai problème pour un foyer confronté à un moment donné à un problème financier qui ne rentre pas dans les conditions exceptionnelles de retrait du plan (que nous avons évoquées plus haut).
  • Un expatrié qui rentre en France s’il rachète son 401 (k) se trouve dans la situation d’un retrait anticipé avec pénalités et charge fiscale.

Conclusion

On ne devient pas millionaire avec un plan 401k ! Il permet d’épargner de l’argent pour sa retraite avec plus (Cf Salariés ENRON) ou moins de risques. C’est “un peu le principe des assurances vie” en France.

Donc plus vous épargnez, plus vous aurez ou pas !

Related posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!